Akira TORYAMA est décédé cette nuit

Nuage magique ! :( :( :(
  • En Librairies:      

    22/05 - BUNDGEN - Comics & Drinks
    23/05 - CAILLEAUX - Profil BD 
    24/05 - LEMAN, DRUART - Comics & Drinks
    24/05 - WAUTIER - Skull 

    Lire la suite...

Nocturnes musicales au CBBD

Le Centre Belge de la Bande Dessinée fait preuve d’originalité & de créativité afin d’appâter le chaland…. Et ça donne bien envie de mordre à l’hameçon !

En suivant le parcours des expositions, laissez-vous porter par les interventions musicales d’un(e) soliste dans l’acoustique du magnifique bâtiment Horta qui abrite le Musée de la BD.

Un programme éclectique pour les jeudis soirs du milieu de l’été, une ambiance nocturne insolite pour la visite d’un musée unique à Bruxelles.

 

107597164_3493459770666196_4447600406606522310_o.jpg

 

Programme des nocturnes du Jeudi:
16/7 Gaspard VANARDOIS
Avec ses guitares, banjo, oud et autres cordes pincées, Gaspard Vanardois vous emmène en voyage à travers ces différents instruments. Laissez-vous envoûter par ses musiques rythmées, tantôt rêveuses, tantôt festives.

23/7 Line DAENEN
Avec ses flûtes traversières, pédales d'effet et sa langue imaginaire, Line Daenen vous emmène dans son monde sonore composé d’ambient, de mélodies modales, de musique baroque et d'improvisation libre.

30/7 Cécile BROCHÉ
Cécile Broché, connue pour son exploration atypique et énergique du violon électrique, renouera ici avec ses premières amours: son violon acoustique. Un programme-promenade en lien avec le lieu, où s'entrelacent compositions, improvisations et silences.

6/8 Mathias BRESSAN
Après un premier album enregistré entre le Québec et la Belgique qui l'emmena sur les routes de la Francophonie, Mathias Bressan a notamment assuré les premières parties de Juliette Gréco et d'Albin de la Simone. Ses chansons se déguisent en écrins rock. Ses textes, empreints de belgitude et de mélancolie heureuse, rappellent son attachement viscéral à ses origines.

13/8 Martin SALEMI
Au clavier, Martin Salemi interprète quelques unes de ses compositions et quelques reprises choisies avec soin!

 

Une très chouette idée, qui sera évidemment à conbiner ave l'une des ces 3 grandes expo' temporaires... par exemple:

Capture_décran_2020-07-12_à_18.28.10.jpg

Attention! Le port du masque est rendu obligatoire depuis ce weekend, les réservations via la plateforme de réservation sont souhaitables si vous voulez être sûr de trouver place.

10€ d’entrée pour le plein tarif, comme en journée!
Laissez le/la musicien(ne) aller à son inspiration, libre dans sa bulle, et profitez de votre visite en musique.

 

Les jeudis d'été, du 16 juillet au 13 août de 18h à 21h.
La Brasserie Horta sera ouverte pour vous proposer croques-monsieur, frites et boissons.
Réservation sur le site du CBBD: https://www.cbbd.be/fr/accueil

Il était une fois un 22 Mai ...
GLADYS

Chronicos de GénérationBD depuis Avril 2007.
Ecumeuse éternelle des bacs de bouquinistes et autres libraires spécialisées, Gladys a été recrutée par Maroulf (notre rédacteur en chef vénéré), preuve de son talent inné! 


Amatrice de « tout ce qui se lit », elle avoue néanmoins avoir un faible pour les petits éditeurs indépendants et la littérature classique.

Bel anniversaire, Gladys!

Raymond LEBLANC et HERGE

Hasard de la vie, Raymond Leblanc (1915) et George « HERGE » Rémi (1907) sont nés le même jour; le premier créant en 1946 le journal de Tintin, permettant au deuxième de retrouver un second souffle dans sa carrière de dessinateur, empêtré au sortir de la guerre dans des affaires de collaboration avec l’ennemi nazi…

Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, HERGE développe sa technique graphique « La ligne claire » dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

HERGE dirigera aussi un studio où travailleront notamment Edgar P. JACOBS et Bob de MOOR.

Mort d’une leucémie en 1983, l’oeuvre d’HERGE est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).

Le journal de Tintin lui disparaitra des librairies en 1988; son créateur Raymond LEBLANC nous quittera 20 années plus tard.

Identification (2)